Labels et crèmes à éviter : comment s’y retrouver ?
Toilette et change

Labels et crèmes à éviter : comment s’y retrouver ?

Lorsqu’il s’agit de choisir un cosmétique pour bébé, il y a de quoi perdre la tête : “Hypoallergénique”, “sans parabens”, “testé dermatologiquement”, “composition garantie”, “ingrédients naturels”, “produit de l’année”…

Les allégations se multiplient, on peut y lire des propositions toujours plus criardes et prometteuses qui, pourtant, ne prouvent pas toujours la qualité ou le caractère naturel d’un produit. La vigilance est donc de rigueur, d’autant plus que la peau de bébé est très fragile et absorbe très facilement les potentielles substances nocives présentes dans les cosmétiques.

4 substances préoccupantes à éviter

D’après un rapport de 2016 mené par l’ONG “Women in Europe for a Common Future (WECF)”, 4 substances préoccupantes sont récurrentes dans les produits cosmétiques à destination des bébés :

  • 12 parfums de synthèses allergènes.
  • le phénoxyethanol, un conservateur nocif pour le foie et le sang et notamment présent dans les crèmes pour les fesses irritées.
  • la methylisothiazolinone (MIT ou MI)
  • et la methylchloroisothiazolinone (MCI), tous deux responsables d’irritations cutanées. Par ailleurs, l’emploi de la MIT est interdit en France dans les produits sans rinçage, ce qui n’empêche pas, pourtant, de les retrouver dans plusieurs crèmes et lait corporel.

Les produits bio, oui, mais attention aux preuves!

Les produits bio, plus sûrs et plus fiables sur la qualité et la composition de leur formule, sont une excellente option lors de votre choix de crème. Attention cependant au produits “verts” qui se présentent comme naturels et écologiques sans avancer de preuves.

Pour ne pas tomber dans le panneau, vous pouvez faire confiance aux labels “Nature & Progrès”, “Ecocert” ou “Cosmebio” qui garantissent un minimum de 95 % d’ingrédients d’origine naturelle dans leur composition et prohibent l’emploi de substances issues de la pétrochimie.

WECF a passé au peigne fin la composition de 54 produits vendus en magasin bio ; aucun ingrédient problématique n’y a été détecté. Si vous n’êtes pas encore au point sur les écolabels, rendez-vous sur notre article dédié.

Un produit sain, c’est un produit qui avance des preuves

Un produit sain, c’est un produit qui avance des preuves

Quoi qu’il en soit, la quête de la crème parfaite, ou de tout autre cosmétique pour bébé, c’est une affaire de vigilance. Un produit sain, c’est un produit qui avance des preuves sur ce qu’il affirme, sur sa composition ou sur son origine naturelle. Pas question de se fier à la première allégation soi-disant “verte” que l’on croise.

Related news

Our over products to discover