Quelle alimentation solide pour bébé
Les repas

Quelle alimentation solide pour bébé

Ça y est ! Le moment pour Bébé de savourer ses premiers repas de grands est arrivé : on commence à le familiariser avec les aliments solides. Mais ce n’est pas une raison pour mettre de côté le lait, qui reste sa source principale de nutriment. Jusqu’à l’âge de 9 mois, il a encore besoin de 750ml de lait infantile avant chaque repas, au lever et au coucher. Pour ne pas couper la soif de bébé ou altérer la qualité du lait, il est conseillé de lui donner le biberon avant le repas.

Pour ces fameux repas, familiariser bébé avec un aliment à la fois et ne changez que tous les trois jours.

  • De cette manière, vous découvrirez très vite si votre petit est sujet à des allergies ou des intolérances ; la source n’en sera que plus facile à identifier. S’il ne fait pas de réaction, vous pourrez à l’avenir ajouter cet aliment lors de repas plus complets.
  • On commence toujours par des aliments nature : pas de sel, de sucre ou d’épices. Les purées et les petits pots restent de grands classiques, à vous de rivaliser d’imagination avec nos délicieuses astuces maison.

Les premiers aliments que vous devez introduire doivent être riches en fer.

En effet, le lait en contient très peu et les réserves que s’est constituées bébé avant de naître s’amenuisent au fil du temps. Aussi, il est conseillé de commencer par lui faire goûter des céréales enrichies pour nourrisson humectées de lait infantile, de la viande, des œufs (ou du tofu si on veut trouver des alternatives à la viande). Le fer est un élément clé du développement du cerveau de bébé et de ses capacités cognitives, neurologiques et moteur. Les aliments cités plus hauts sont donc à privilégier.

Néanmoins, pour favoriser l’absorption du fer par l’organisme de bébé, on peut combiner des aliments riches en fer à des aliments riches en vitamine C, comme les oranges, les tomates, les brocolis ou encore la mangue.

Sachez également qu’il existe deux sortes de fer : le fer hémique et non-hémique.

Le fer hémique est contenu dans la chair des viandes, volailles, poissons et fruits de mer et dans les abats d’animaux. Son taux d’absorption est de 20 % à 30 %. Le fer non-hémique représente 100 % du fer que l’on retrouve dans les aliments du règne végétal, dans les produits laitiers et dans les œufs. Son taux d’absorption, quant à lui, n’est de 2 % à 5 %.

La viande reste donc l’une des sources de fer les plus riches pour bébé, mais attention à ne pas en abuser. Si vous voulez que votre petit bout de chou mange un peu de tout, il va falloir lui apprendre.

Pour ne pas perdre le fil et s’assurer que les repas de bébé sont bien équilibrés !

Pour ne pas perdre le fil et s’assurer que les repas de bébé sont bien équilibrés !

Nous mettons à votre disposition notre pyramide alimentaire : 

Related news

Our over products to discover