Une chambre bien aménagée pour favoriser l’apprentissage
Éveil & développement

Une chambre bien aménagée pour favoriser l’apprentissage

Aménager la chambre de bébé, un vrai moment de bonheur pour les jeunes parents qui se projettent déjà. Un petit cocon, un havre de paix dans lequel le petit loup va pouvoir grandir et s’épanouir tout en se sentant en sécurité.

La chambre, c’est aussi un lieu d’apprentissage, où bébé réalise ses premières expériences du monde qui l’entoure. L’aménager confortablement, en gardant ça en tête, c’est bien sûr plus facile à dire qu’à faire ; quelques conseils ne seraient pas de trop non ?

Alors c’est parti !

Pour façonner une chambre propice à l’éveil, on s'inspire de la philosophie Montessori.

Maria Montessori est une spécialiste de l’éducation des jeunes enfants ; elle affirme que pour favoriser et stimuler l’apprentissage de son enfant, ce n’est pas l’abandonner « à lui-même pour qu’il fasse ce qu’il veut, mais de lui préparer un milieu où il puisse agir librement ». Ce médecin démontre dans ses recherches que jusqu’à l’âge de 6 ans, bébé apprend plus de chose qu’un étudiant dans sa vie universitaire, vous imaginez ? Un petit coup de pouce est donc le bienvenu.

Au centre de cette philosophie, le mouvement tient une place primordiale dans le développement du petit. Il doit être encouragé à se mouvoir, à s’asseoir tout seul, à gigoter, à ramper aussi, bébé doit pouvoir s’exprimer le plus naturellement possible.

Avant d’aménager la chambre, on s’assure que la pièce dans laquelle on se projette est calme, sans pollution sonore.

Bébé doit s’y sentir en sécurité et le bruit l’incommode fortement. N’hésitez pas, avant d’y installer des meubles, à vous mettre dans la peau de bébé : rampez au sol, couchez-vous à l’endroit où vous souhaitez placer le lit pour être sûr qu’aucunes lumières ne viennent perturber le champ de vision de bébé, repérez les potentiels dangers de la pièce.

Pensez également aux rangements : vous devez pouvoir faire de la place facilement pour que bébé puisse évoluer à son rythme et librement dans l’espace tout en lui permettant d’attraper lui-même ses jouets dans le coffre par exemple.

Pour éveiller sa curiosité, rien de tel que des miroirs incassables, à porter de regard, des cadres et des portraits de famille pour que bébé apprenne un peu plus chaque jour à dissocier les visages et à faire travailler sa mémoire.

Une fois que vous avez choisi un aménagement qui vous semble idéal, tenez-vous-s ’y !

Une fois que vous avez choisi un aménagement qui vous semble idéal, tenez-vous-s ’y ! Le but du jeu, c’est de créer des habitudes, des repères que bébé peut assimiler au fur et à mesure qu’il passe du temps dans sa chambre. Impossible de retenir quoi que ce soit dans une chambre qui bouge en permanence et c’est bien naturel. Laissez-le aller et venir vers les objets et les activités qui l’intéressent, retrouver lui-même ses jouets qui l’attendent toujours à la même place, etc…

 

Un espace pour chaque chose !

Faites la distinction entre l’espace où l’on dort (le lit), le fauteuil où on prend le biberon, la commode où l’on fait sa toilette et lorsqu’il grandira un peu, l’armoire où l’on s’habille. Inutile de surcharger la chambre d’objet pour la rendre intéressante ! Privilégiez un style sobre et épuré pour laisser libre court aux mouvements et déplacements de votre enfant mais aussi pour qu’il devienne, à son tour, “acteur de son espace”.

Related news

Our over products to discover